travel-one

Un enfant, une dent !

Qui n’a jamais entendu cet adage « un enfant, une dent » ?

Qui n’a jamais eu une personne bien intentionnée (qui ne fait pas partie du corps médical évidemment !) pour lui expliquer que le bébé pompe le calcium des dents jusqu’à effritement et perte de la dent ?

Rassurons les mamans de familles nombreuses : il n’en est rien, vous n’êtes pas près de perdre toutes vos dents !!

Le calcium est certes vital pour le fœtus, mais de nos jours les apports en calcium provenant de l’alimentation ou les compléments alimentaires si nécessaire, couvrent largement les besoins de ce futur bébé. Si toutefois le fœtus a besoin de pomper du calcium, il se servira dans les os en priorité.
Alors que se passe-t-il réellement ? Quels changements arrivent au cours de la grossesse dans la cavité buccale ?
Il est vrai que lors de la grossesse les défenses diminuent. Quels désagréments pouvons-nous alors rencontrer ?

La gingivite

Le taux d’œstrogène élevé au cours de la grossesse est associé à une augmentation de l’incidence et de la sévérité de l’inflammation gingivale. Les gencives peuvent alors présenter un petit saignement jusqu’à un saignement hémorragique avec parfois des douleurs et/ou un gonflement des gencives.
La gingivite peut avoir des effets néfastes lors d’une grossesse : si les bactéries en cause passent dans le sang, elles provoquent une augmentation de prostaglandine (hormones qui déclenchent le travail) qui a pour conséquence un accouchement prématuré.
Mais qu’on se rassure, la gingivite est réversible !
Une consultation chez le dentiste s’impose, ainsi qu’une hygiène rigoureuse à la maison avec brosse à dent souple et usage du fil dentaire. Si la femme enceinte est sujette aux nausées, il faut se rincer la bouche après un épisode nauséeux et se brosser les dents afin de diminuer l’acidité buccale.

La carie

L’apparition de caries est favorisée indirectement au cours de la grossesse à cause de plusieurs facteurs :

  • La consommation de sucre qui peut être augmentée lors de la grossesse (les « envies »)
  • Les nausées : l’acidité buccale favorise la flore bactérienne propice à l’apparition de caries
  • Le reflux gastrique qui modifie la flore buccale et favorise l’expansion des bactéries favorables à la carie
  • L’hygiène bucco-dentaire moins rigoureuse

Quelle est donc la bonne attitude à adopter ?
Un seul mot d’ordre : une hygiène rigoureuse ! Brossage régulier des dents (surtout lors d’épisodes de nausées répétés), utilisation de fil dentaire, limitation de la consommation de sucres.

Recommandations

Il est fortement conseillé de faire une visite de contrôle chez son dentiste au cours de la grossesse. La sécurité sociale a d’ailleurs mis en place un bilan grossesse gratuit à faire au deuxième trimestre.
Il est à noter également qu’il n’existe AUCUNE contre-indication à des soins dentaire lors de la grossesse, l’anesthésie dentaire est même autorisée (selon le CRAT).  Les radios sont autorisées si la femme enceinte revêt un tablier de plomb.

Côté médicament, en cas de douleurs, prendre obligatoirement l’avis du dentiste ou de son médecin avant de consommer quoi que ce soit, certains anti-inflammatoires ou anti douleurs sont totalement contre-indiqués lors d’une grossesse.

Il ne vous reste plus qu’à suivre ces quelques petites recommandations pour faire taire à jamais la légende des dents qui’ s’effritent !

Dr Debo

Docteur Debo, IMA à temps plein et dentiste à Paris quand ses enfants et IMA lui laissent le temps