travel-one

Les vacances à la maison

Le mois de juillet touche à sa fin. La moitié des vacances scolaires est passée. Pour certains (parfois pas seulement les enfants) c’est trop rapide, pour d’autres c’est encore trop peu. De nombreux centres aérés sont sur le point de fermer leurs portes…

Août est traditionnellement le moment des grands départs en vacances mais tous ne partent pas : certains parents ne peuvent pas prendre de congés, d’autres sont déjà partis en juillet et ne peuvent repartir. Dans d’autres cas, c’est une difficulté financière qui empêche un départ… Les raisons sont nombreuses mais le résultat est identique : la famille reste à la maison alors que « tout le monde » est parti.

Ceci pourrait être la recette infaillible d’une déprime assurée pour tous ! 

Tous ? Non ! Tel un petit village gaulois résistant à l’envahisseur, certains décident de rester chez eux et profitent de chaque instant. En anglais, il existe même un terme à cela : c’est la staycation : les vacances à la maison. Et cela peut être vraiment sympa. Nous vous proposons ici quelques idées qui pourront transformer vos vacances à la maison….ou tout au moins celles de vos enfants et de la personne qui prend soin d’eux si vous devez aller au travail.

Les musées

De nombreux musées ont désormais des activités pour les enfants : que ce soit un musée d’art ou d’histoire, de sciences ou consacré à la musique, tout peut être passionnant si nous savons présenter la chose de manière attrayante. Une petite recherche sur internet risque de vous faire découvrir qu’il y a bien plus de musées dans votre ville que vous ne le pensiez et que certains sont vraiment insolites. Prenez aussi en compte les intérêts de vos enfants et choisissez ensemble quel musée ils souhaitent découvrir.

Les parcs

S’il fait bon, allez au parc. Non pas à votre parc habituel mais à celui d’un autre quartier où il y a d’autres sentiers à découvrir en trottinette ou encore des aires de jeux à essayer. Et prenez pourquoi pas avec vous un pique-nique et passez ainsi une bonne (fin) de journée en poussant la découverte un peu plus loin vers un château, à la campagne ou en forêt.

La cueillette

Cherchez où il est possible de cueillir des fruits et rentrez chez vous la tête pleine d’expériences, les bras pleins de fruits….et direction la cuisine pour préparer tartes, salades, compotes, sorbets et shakes…

Se servir du quotidien

Ce qui nous ramène à la maison (parce que nous ne pouvons pas sortir tous les jours…). Apprenez à vos enfants à se débrouiller à la maison. Jouer les petits marmitons est toujours amusant. Ne vous limitez pas aux gâteaux mais profitez-en pour leur enseigner les bases d’une nutrition saine : préparer les menus, les listes de courses et cuisiner les repas ensemble (voire les laisser se débrouiller seuls en les surveillant).

Dans le même registre, même si pour cela il faut le faire avant que l’enfant ne prenne cela pour une corvée, apprendre à mettre une machine en marche, passer l’aspirateur etc... Cela peut aussi être amusant (si, si…) et enfin pour ceux qui le peuvent, ceci peut être le moment idéal de leur apprendre les bases de la couture.

Les jeux de société

Encore à la maison, sortez les jeux de société et les puzzles de l’armoire (ou allez en acheter un en l’honneur des vacances). Une fois les règles bien assimilées, invitez une autre famille qui est elle aussi restée chez elle et organisez une soirée jeux, l’après-midi aura été rempli en préparant la collation.

Les loisirs créatifs

Les loisirs créatifs sont aussi l’occupation idéale quand on reste chez soi : slime, pâte à sel, plastique dingue, création de cartes postales à partir de feuilles cartonnées qu’on envoie ensuite aux copains, tampons faits avec des fruits ou sculptés dans une pomme de terre, le choix est large.

Dehors !

Vous avez un jardin ? Une tente plantée dehors et hop ! Vive le camping ! Ça marche aussi avec des chaises et des draps et si vous avez un coin où vous pouvez faire un mini feu de camp et faire rôtir des marshmallows….Mmmmm !

Le jardin botanique

Aventuriers en herbe, à vos marques, prêts, partez ! Pour les mordus de nature, une visite au jardin botanique peut être passionnante. Allez-y avec des bloc-notes et des crayons afin de faire des croquis (ceci est aussi valable dans les musées d’art). Une autre option, même si elle demande un peu plus de travail, est de préparer un jeu de piste. Selon l’âge de vos enfants, ils devront suivre des instructions codées, apprendre à lire un plan, demander des indices aux commerçants avec qui vous aurez parlé à l’avance, voire même prendre les transports en commun afin d’arriver à leur but (et au grand trésor bien sûr !). Selon le lieu et l’âge de vos enfants, vous devrez les accompagner ou pourrez les laisser se débrouiller seuls. Et si vous avez la chance d’avoir une ou deux familles avec des enfants du même âge pour vous rejoindre, pourquoi ne pas transformer le jeu de piste en course au trésor ?

Le spectacle

Il pleut ? Vos enfants sont plus grands ? En plus des jeux de société (et il y en a pour tous les âges), pourquoi ne pas faire une soirée karaoké à la maison ? Ou encore préparer un spectacle de magie ou de jonglage ?

Comme au cinéma

Les écrans… Il peut être tellement tentant de mettre les enfants devant un film, et ce n’est pas forcément une mauvaise chose de temps à autre. On peut par exemple réviser ses classiques avec « Les vacances de Monsieur Hulot » de Jacques Tati, un film de Charlie Chaplin ou un bon vieux Disney…

Que faire quand c’est « tout » ce que les enfants veulent faire ? Tout d’abord, en parler avec eux dès le départ. S’il est clair que le temps d’écran est limité, il sera plus simple de garder ces règles. Ensuite, tout temps sur écran n’a pas la même valeur. Pourquoi ne pas proposer d’apprendre la dactylographie ? Il existe de nombreuses méthodes basées sur le jeu (http://www.taperplusvite.com/ par exemple). Alors oui votre enfant sera devant l’écran mais il finira ses vacances en tapant plus vite que son ombre. Sur le même principe, il est possible de trouver des cours pour apprendre à coder (https://www.playcodemonkey.com/ , https://scratch.mit.edu/ entre autres qui, une fois la page en anglais passée, sont disponibles en français). Enfin, c’est le moment idéal d’apprendre à utiliser internet de manière sûre, de parler des dangers qui peuvent exister et de l’importance de parler à un adulte de confiance si quelque chose de louche arrive. Apprendre comment faire des recherches, préparer la sortie de la semaine, chercher une recette ou un travail manuel, tout cela peut être du « temps écran » positif.

Lire

Les livres : on ne répètera jamais combien la lecture est importante à tout âge. Profitez des vacances pour faire le plein de livres à votre bibliothèque locale (attention : certaines bibliothèques ferment en période de vacances, donc pensez à y aller avant, elles permettent souvent de prendre plus de livres que d’habitude). Lisez ensemble, mettez en scène et proposez un spectacle à tous vos amis à leur retour de vacances, créez un journal de bord (à la main, imprimé ou sous forme de blog) qui relate vos vacances à la maison,  illustrations incluses…

Faire les touristes

Et enfin, dernière idée pour cette liste qui n’est vraiment pas exhaustive : jouez les touristes. Pour une journée ou plus, baladez-vous avec votre appareil photo, une casquette et un sac à dos et faites toutes ces choses que vous n’avez jamais essayées avant : petit train, bus ou bateau touristique, monuments célèbres et plus confidentiels. Une visite à l’office de tourisme est un bon point de départ, et en prime ils ont parfois des jeux de piste ou des idées pour que la journée soit aussi passionnante pour les parents que pour les enfants.

Bonnes vacances !

 

 

Nathalie Loewenberg

Nathalie est une yoetzet halakha - conseillère en pureté familiale. Elle est aussi une épouse et une mère. Son défi quotidien est de remplir pleinement ces différents rôles entre 2 carreaux de chocolat et un verre de thé (au lait s'il vous plait).