travel-one

Les Brûlures

Les brûlures sont un des accidents domestiques les plus courants qui peuvent arriver autant chez les adultes que chez les enfants. L'accident est très vite arrivé : tasse de thé ou café, casserole, friteuse ou même cire épilatoire - oui, oui, mesdames, il est parfois dangereux de s'épiler !

Il existe trois types de brûlures :

  • Au 1er degré : il apparaît une simple rougeur, comme un coup de soleil.
  • Au 2ème degré : rougeur et phlyctène (« cloque » ou « ampoule »).
  • Au 3ème degré, en plus des phlyctènes, la peau prend un aspect « carton ».

L'urgence dépend de l'étendue, de la localisation, de la douleur - l'absence de douleur sur une brûlure profonde est un signe de gravité - ainsi que du degré de brûlure. Vous devez absolument consulter aux urgences pour les brûlures du 3ème degré et certaines du 2ème degré (si elles sont étendues ou mal placées, si elles sont très douloureuses).

Conduite à tenir en cas de brûlure

1. Retenez bien, c’est la « règle des trois 15 »
Il faut refroidir la zone brûlée et seulement la zone brûlée (il n'est pas nécessaire de refroidir le corps entier, il peut y avoir un choc thermique) à 15 cm de distance pendant 15 minutes ​par une eau à 15°C. Ce premier geste évite la formation de phlyctènes.

2. Prenez un médicament antalgique (anti-douleur).
Rappelez-vous que pour les enfants, le Doliprane n'est pas seulement un antipyrétique (qui lutte contre la fièvre) mais également un antalgique… pensez-y pour vos petits loulous.

3. Si des phlyctènes apparaissent, ne jamais retirer la peau.
En effet, elle sert de protection afin d'éviter les risques infectieux. En revanche, il faut les percer avec une aiguille stérile pour mettre la peau à plat et vider le liquide qui s'est accumulé sous la peau.

4. Nettoyez la brûlure avec du sérum physiologique.
Ensuite on peut appliquer une pommade cicatrisante comme la Flammazine, du tulle gras et pour finir faire un pansement avec des compresses et une bande, sans serrer. Il faudra ensuite bien penser à changer ce pansement tous les jours.

Inutile d’appliquer du beurre, du dentifrice, de l’huile, du citron, du vinaigre, de l’oignon sur une brûlure (oui oui, les gens font malheureusement des choix étonnants) ça ne sert à rien et ça peut augmenter le risque d’infection.

Bien surveiller la peau, car le risque majeur est l'infection.

Au moindre doute, ou si vous n'avez pas le matériel nécessaire, ou si la douleur est intense n'hésitez pas à consulter aux urgences, surtout pour un enfant. Je préfère que les patients viennent pour une brûlure sans gravité plutôt qu'ils restent chez eux et risquent des complications.

Petites recommandations concernant les enfants pour prévenir les risques de brûlure :  

  • ne jamais laisser de boissons chaudes à leur portée ni même en boire avec nos petits sur les genoux
  • tourner le manche des casseroles vers l’intérieur et les laisser bien à distance du bord
  • ne pas laisser les enfants s’approcher du barbecue : nos petits anges sont plus rapides qu'on le pense !

Sarah Elmoznino

...