travel-one

Le massage et le langage du toucher.

9 mois de proximité absolue. Vous et le bébé que vous portez.

De manière continue, vous l’enveloppez, vous le caressez, vous le bercez.
Il évolue, bien au chaud, dans un monde où tout est feutré.
Ses sens sont déjà tous là, plus ou moins en éveil, plus ou moins développés.

Cependant, il en est un, le toucher, qui est sans cesse stimulé et ce, depuis la 9ème semaine de gestation. Ce sens est sans doute le plus aiguisé chez le fœtus, mais également chez le nourrisson. Il contribue de manière essentielle à l’attachement à sa mère, son père puis à ceux qui l’entourent.

Ce bébé a BESOIN d’être en contact avec vous, autant si ce n’est plus que d’être alimenté.

Ainsi, il faut favoriser le « peau à peau » avec votre bébé autant que possible.
Il faut le porter contre vous, le câliner, le toucher.
Tout cela dans le but de le rassurer et lui montrer que même hors du ventre maternel, il peut retrouver ces sensations si apaisantes d’enveloppement, de chaleur et de confort.
(Et les mamans ont tellement besoin également de retrouver leur bébé contre elles !)

Rappelez-vous d’où il vient…

Cette prise de conscience de la grossesse vécue par le bébé et son besoin physiologique d’être touché sont autant d’arguments pour vous encourager à découvrir le massage pour bébé.
Vous l’aurez compris, ce massage est la continuité de la grossesse, d’un point de vue sensoriel mais également affectif, pour le plus grand plaisir du bébé mais également de ses parents qui le massent.

Sous vos mains, votre bébé retrouve les sensations agréables d’enveloppement, de pression et de chaleur qu’il connaît bien.
Ca le rassure, ça le détend et ça lui permet également d’évacuer les tensions qui s’accumulent au fil de la journée, conséquences des nombreuses (souvent trop nombreuses d’ailleurs…) stimulations auxquelles votre bébé est exposé.

Pendant que vous massez votre enfant, vous êtes en pleine interaction avec lui : il entend votre voix, il vous regarde le regarder, il sent vos mains, il retrouve votre odeur.

Une immersion bienfaisante dans le monde des sens, ses repères depuis sa vie in utero.
Une communication, un réconfort et un bien-être sans pareil.
Et puis, cette relation mère-enfant qui se bonifie un peu plus à chaque massage !
Combien de mamans qui le pratiquent font part de cette complicité qui s’installe, de cette intimité spécifique qui se développe, de ce sentiment d’être encore plus proche de leur bébé !

Les bienfaits pour le bébé sont multiples, et j’ai presque envie de vous laisser les découvrir par vous-même, mais si vous insistez…

De manière succincte, on peut évoquer la qualité de l’interaction et de l’échange avec le parent qui le masse, un attachement renforcé, la relaxation et le relâchement provoqués par l’ocytocine sécrétée pendant le massage, un bébé plus calme, le soulagement de divers « bobos » (coliques, gaz, douleurs de gencives qui se dédoublent), sommeil amélioré, stimulation de la circulation sanguine, ou encore prise de conscience des limites de son corps (schéma corporel)…

Des études montrent également que le massage régulier du nourrisson participe à la construction de son cerveau, au niveau des connexions entre les neurones (principe de la myélinisation).

Pour les parents, c’est l’occasion de se sentir fier et confiant de faire du bien à son bébé (et ça, c’est bon pour le moral !), c’est la garantie de lui accorder un moment de qualité dans la journée, c’est l’assurance de mieux comprendre son enfant en étant attentif aux signaux et réactions émis pendant le massage.

Et c’est aussi un bon moyen de se détendre soi-même !

Je pourrais parler du massage pendant des heures… Oui ? Encore ?

Eh bien non, puisqu’il me faut quand même conclure !

Ainsi, on comprend mieux maintenant pourquoi le massage répond à tous les besoins d’un bébé, et lui garantit un épanouissement optimal.

Grâce à vos mains et aux sensations qu’elles procurent, à vos regards échangés, à ce langage bien à vous que vous avez établi, le massage devient une expérience unique et une pratique enrichissante tant pour le bébé pour le parent qui le masse.

Cette parenthèse rassurante que vous lui offrez jour après jour, permet à votre enfant de prendre confiance dans le monde qui l’entoure et le fait grandir en douceur, dans l’écoute et le respect de ses besoins physiques et émotionnels, conforté par l’immensité de votre amour pour lui.

Finalement, n’est-ce-pas la plus belle manière de communiquer à cet enfant en devenir des valeurs profondes auxquelles nous sommes tant attachés ?

Karine Sananes

Passionnée depuis longtemps par l'univers des nourrissons, je vous propose, à travers mes ateliers de massage, de découvrir leurs besoins ainsi que leur façon de communiquer, mais aussi comment leur apporter détente et réconfort. J’accompagne et soutiens également les mamans qui souhaitent allaiter ou qui allaitent déjà.