travel-one

Chicken soup

Chicken soup 

Ces deux mots portent en eux toute l'histoire du peuple juif. Car elle apaise et soulage. Mieux qu'une nourriture terrestre, elle donne envie de vivre. À Anvers, c'est dès le jeudi que l'on sent des effluves de chicken soup qui mijote.
C'est là-bas, grâce à ma voisine ashkénaze qui était un cordon bleu, que j'ai appris tous les secrets de cette potion.

Ingrédients

  • Premier ingrédient indispensable : le poulet. Récupérez toutes les carcasses, les cous et les ailes que vous disposerez dans une mousseline ou dans un filet conçu à cet effet. Plus il y en a, plus la soupe sera concentrée et aura du goût.
  • 2 carottes
  • 3 oignons
  • Deuxième ingrédient secret : le panais, aussi connu sous le nom de carotte blanche. C'est indispensable pour avoir un goût authentique. Aucun céleri ou poireau ne saurait remplacer le panais.

Disposer tous les ingrédients dans un faitout. Recouvrir d'eau. Attention l'eau doit tout juste couvrir les ingrédients : trop d'eau risquerait de trop diluer le goût.
Ajouter du poivre. Surtout pas de sel. Parfois, les poulets cachérisés restent assez salés et vous risqueriez de la rendre immangeable.
Attendre les premiers bouillons, puis baisser le feu au minimum et faire cuire à tout petit bouillon. Cela peut prendre entre trois et quatre heures. La soupe est prête lorsque le liquide a une couleur jaune foncé.
Laissez refroidir la soupe. Disposez quelques feuilles de laitue au-dessus de la soupe, puis entrez le tout au frigo. Le lendemain, retirez les feuilles de laitue autour desquelles se sera gélifiée la graisse.

Pour accompagner la soupe :

  • Les petits croûtons amandelen
  • Des pâtes chinoises très fines 
  • Egg drops : un mélange d'un oeuf, sel, poivre, 4 cuillères à soupe de farine et 2 cuillères à soupe d'eau froide, que l'on mélange et que l'on dépose délicatement à la cuillère, lorsque la soupe est chaude et qu'elle bout doucement.

Une nouvelle année qui commence c'est l'occasion de changer. Un changement petit ou grand, personnel ou professionnel, sérieux ou léger. Peu importe car toutes les portes restent ouvertes. פתוח - תפוח

Dvorah Serrao - Boudjnah

Passionnée par mon métier et très impliquée dans le monde de l'enseignement et de l'éducation juive, je suis aussi maman de trois merveilleux garçons. Avec eux nous avons déjà vécu dans plusieurs pays et nous jonglons entre les langues étrangères. La bienveillance et la discipline positive ont beaucoup de sens à mes yeux et je tente de m'y appliquer afin que mes enfants deviennent des enfants sûrs d'eux.